Accéder au contenu principal

Articles

dernier coup de coeur

Adieu sans fin - Wolfgang Hermann

Attention : chef-d’œuvre ! 
Un petit bijou de la première à la dernière phrase, un texte emprunt de pudeur, de retenue, de poésie, de sensibilité.
Un matin, le narrateur entre dans la chambre de son fils de dix-sept ans, Fabius, et le trouve mort dans son lit. S'ensuit le récit de son existence qui vacille et de sa lente renaissance vers la lumière, l'avenir.
L'écriture est simple, le texte est bref mais marquant. C'est simple, il m'a bouleversée - vraiment, j'avais la larme à l’œil en le refermant. Le sujet est difficile mais c'est tellement bien écrit, sans pathos, avec clarté, mais aussi apaisement et sérénité.

Le temps s'est évanoui ce matin-là. Jamais encore la maison n'avait été aussi silencieuse. J'ai ouvert les yeux et je l'ai su. Mais c'était impossible, ce ne pouvait être vrai. Après tout, il ne s'agissait que d'une grippe. D'une simple fièvre. Un jeune homme n'y succombe pas. C'est le silence qui me l'a…

Derniers articles

La maison des brouillards - Eric Berg

Les sentinelles des blés - Chi Li

Suisen - Aki Shimazaki

Une illusion d'optique - Louise Penny

Le chant de la Tamassee - Ron Rash

Marquée à vie - Emelie Schepp

Les filles déchues de Wakewater - V. H. Leslie

Je sais pas - Barbara Abel

Accabadora - Michela Murgia

Une avalanche de conséquences - Elizabeth George