Dans l'oeil du faucon - Kathleen Jamie

Je lis relativement peu de récit de ce type; je n'arrive d'ailleurs pas vraiment à le qualifier : ce n'est pas un récit de voyage, ni vraiment un essai. Un espèce de savant mélange entre les deux avec une touche de poésie par-dessus.
D'ailleurs, c'est cela qui m'a incité à l'acheter (la poésie), car en le feuilletant et en lisant quelques passages au hasard, j'ai trouvé que c'était vraiment très beau. Par exemple : 
Finalement, le chemin s'est amenuisé au point de n'être plus qu'une piste pour les moutons, puis il a contourné le flanc de la colline et il est descendu dans un petit ravin où un ruisseau dégringolait en cascade sur les rochers. (...) Puis, j'ai dû m'aventurer à franchir le ruisseau, en sautant de rocher en rocher, avant de suivre la piste vers le haut pour quitter la gorge, et aussitôt le paysage a changé. (...) Aussi silencieuse qu'une scène de théâtre, s'étendant vers le nord sur un kilomètre et demi à peine, se trouvait une haute et parfaite vallée, dans des tons de bruns et de verts subtils. Une vallée suspendue, blottie, si l'on peut dire, dans les bras des collines environnantes. (pp. 151-3)
St Monans, Fife coastal path, East Neuk of Fife - source : visitscotland.com

Et puis, argument non sans attrait, cela se passe en Écosse. Ce recueil rassemble plusieurs textes en prose (mais écrit avec beaucoup de poésie) de l'auteur écossaise Kathleen Jamie. Elle y relate principalement sa découverte de la faune et la flore autour de chez elle (comté de Fife au nord-ouest de l'Ecosse), sur les iles et à Edimbourg (où elle a étudié). Il y a beaucoup de poésie, de "magie" dans ses écrits. Bien sûr, j'étais parfois un peu perdue (p.ex. lorsqu'elle parle d'oiseaux que je ne connaissais pas) mais non seulement, j'ai appris des choses, et puis, elle le fait avec beaucoup de naturel, pas de manière trop scientifique, en relatant sa propre expérience et perceptions des choses. Dans un des textes qui m'a le plus plus, elle relate la pneumonie de son mari. Pas vraiment drôle mais cela lui rappelle les récits de sa propre mère qui, enfant, avait aussi contracté une pneumonie; et elle fait un parallèle entre les deux, l'évolution de la médecine.
source: poetryinternationalweb.net
Kathleen Jamie (née en 1962) a étudié la philosophie. Dès ses premiers poèmes, elle reçoit des prix et bourses. Elle enseigne la "creative writing" à l'université de Stirling.
 

Le superbe billet de Dominique.

(éd. Hoebeke, 240 pp., 2015)

Commentaires

Dominique a dit…
je viens de le terminer avec un grand plaisir, j'aime ce genre d'écrits et même si j'ai été plus sensible à l'aspect observation d'oiseaux, je partage ton plaisir
je ferai un billet prochainement avec un lien vers toi
keisha a dit…
J'ai hésité ce matin à le demander à Masse critique de Babelio, j'hésitais sur l'écriture (mais non, ça passe, finalement) . Comme Dominique, les parties 'animaux' m'attiraient le plus.
zarline a dit…
J'ai hésité à l'acheter et puis il m'a trop fait penser (à tort peut-être) avec "H is for Hawk" d'Helen Macdonald (mélange d'entrainement d'un faucon et de notes biographiques) que j'ai acheté il y a quelques mois et que j'aimerais lire avant de m'aventurer dans ce livre-ci.
Lewerentz S a dit…
Dominique : je mettrai aussi un lien vers ton billet lorsque tu l'auras publié.

Keisha : si tu souhaites le lire, je te l'envoie volontiers. Envoies-moi un mot à bqueloz13@gmail.com

Zarline : j'ai lu beaucoup de bien sur "H is for hawk" de McDonald sur les blogs anglophones; mais il s'agit d'un roman, non ? J'ai hâte de lire ton billet, car je l'ai noté sur ma liste.
zarline a dit…
Quand tu dis roman, tu penses à fiction? Dans ce cas non, il s'agit du parcours de l'auteur elle-même qui essaie d'entrainer un faucon et de surmonter la mort soudaine de son père. Enfin, c'est ce que j'ai compris en tous cas. Je te confirme dès que je l'ai lu.
Lewerentz S a dit…
Zarline : ah oui ? Dans ce cas, pas sûr qu'il m'intéresse... mais je viendrai lire ton billet avec intérêt.
niki a dit…
je pense que cela me plairait pour le côté "écosse", mais je vais passer mon tour pour cause de pal insurmontable
Albertine a dit…
Je viens d'apprendre que j'allais le recevoir grâce à l'opération Masse Critique. Je reviendrai lire ton avis après ma lecture.
cathulu a dit…
Il me tente de plus en plus ! :)