Un petit carnet rouge - Sofia Lundberg


Doris est une vieille dame qui vit seule à Stockholm. La seule famille qui lui reste est Jenny, une petite-nièce qui vit aux États-Unis et avec qui elle est en contact une fois par semaine via Skype. Ses journées sont toutefois rythmées par les visites des assistantes sociales. Chez elle, tout est bien rangé, chaque chose à sa place. Mais il y a une chose à laquelle Doris tient particulièrement : son petit carnet rouge d'adresses. Une liste de noms d'amis à laquelle, au fil du temps, elle a barré le nom pour écrire "décédé" à côté. Et c'est via ce carnet qu'elle entreprend de raconter à Jenny sa vie. Ses rencontres, son début précoce dans le monde du travail, son passage dans la mode à Paris, son départ pour New York, c'est le tourbillon de sa vie, entre passé et présent, qu'elle déroule sous nos yeux.

Ce roman m'a fait pensé au Bracelet d'Andrea Maria Schenkel dans lequel un objet sert de fil rouge. Le récit de Lundberg s'inscrit toutefois plus dans une forme "cosy feelgood". A mon sens, l'écriture est moins profonde, le ton est plus léger.

Une lecture délicate, émouvante.

Sofia Lundberg est journaliste à Stockholm. Elle a auto-édité son roman qui a connu un grand succès.

(éd. Calmann-Lévy, Den röda adressboken traduit par Caroline Berg, 360 pp., mai 2018)

Commentaires

Ingannmic, a dit…
Très jolie couverture ... (et commentaire très peu constructif !)
Aifelle a dit…
Une auteure que je ne connais pas du tout, mais qui pourrait me plaire.
Tania a dit…
Mon carnet d'adresses retrouve chaque année sa place dans le petit agenda rouge, heureusement pas trop de disparus dans les noms que je ne me résous pas à barrer. Cela fait mal au coeur. Peut-être le jour où j'en referai un nouveau ?
maggie a dit…
Ca ne m'attire pas du tout. Heureusement, j'ai déjà pas mal de lecture...