bandes dessinées

Deux BD lues ces derniers jours :

Un petit livre oublié sur un banc - Jim & Mig

Camelia, une jeune femme, trouve un jour un livre abandonné sur un banc dans le parc où elle prend sa pause repas de midi. Elle le lit; ne l'apprécie que moyennement mais est intriguée par le fait que certains mots sont entourés. En les relevant, elle découvre une phrase qui l'invite à le prendre, le lire puis le redéposer quelque part pour un prochain lecteur. Mais Camelia, qui s'ennuie à mourir dans son travail et dont la relation amoureuse avec Hervé commence à gentiment tomber dans la routine, y voit une occasion d'égayer un peu son quotidien et veut absolument découvrir qui a déposé le livre. Pour cela, à son tour, elle entoure des mots et redépose le livre.
 
source: site éditeur

Une idée de départ sympa (le bookcrossing) qui devrait plaire à tous les amoureux des livres. En ce qui me concerne, c'est quand même plutôt une déception. L'histoire aurait pu se limiter à un volume (l'intrigue tourne un peu en rond, j'en attendais plus de Jim dont j'avais aimé Une nuit à Rome) et j'avoue que je ne suis pas fan des dessins. Dommage.

(Scénario : Jim, Dessins : Mig, Bamboo Editions, collection Grand Angle, tome 1 : 2014, tome 2: 2015)

Arthus Trivium, 1. Les anges de Nostradamus - Raule & Landa

1565. Nostradamus a publié ses prophéties dix ans plus tôt; il est maintenant vieux et usé mais toujours très sollicité dans la résolution d'affaires étranges. Aussi, il s'est entouré de trois jeunes disciples pour le représenter : Angélique Obscura, Angulus Dante et Arthus Trivium. C'est ce dernier qui est mis en lumière dans ce premier tome d'une série qui mélange aventure et histoire et dont la très belle couverture et le synopsis me tentait beaucoup.
 
source: site éditeur
Hélas, je n'ai pas accroché à l'histoire qui revient, entre autres sur la peste à Agen. C'est plutôt violent et la palette des dessins ne m'a pas convaincue - même si, dans des tonalités brun-gris-ocre-bleu pastels colle parfaitement au côté sombre de l'histoire. Les éclairages, par contre, apportent beaucoup à la force des cases. Je doute de poursuivre la série dont le second tome (Le troisième magicien) est paru.

(Scénario : Raule, dessins et couleurs: Juan Luis Landa, éd. Dargaud, 2016)

Deux lectures en demi-teinte; cela arrive. Mais peut-être suis-je passée à côté de merveilles ? Les avez-vous lu ? Si oui, les avez-vous aimées ?

Commentaires

niki a dit…
je n'ai lu ni l'un ni l'autre - j'aime bien le premier titre en tout cas