Funny girl - Nick Hornby

Les années 60 à Londres, version vitaminée et pétillante !

source: amazon.co.uk
Blackpool, une petite ville balnéaire du nord de l'Angleterre, Barbara, 19 ans, est sacré reine de beauté. Mais cinq minutes après avoir coiffé la couronne, elle préfère la rendre pour aller tenter sa chance à Londres comme actrice. Faire rire les gens, comme son idole Lucille Ball (1911-89), voilà à quoi elle aspire depuis toute petite. Et la chance lui sourit puisque après quelques mois à travailler comme vendeuse, elle décroche le premier rôle d'une nouvelle comédie de la BBC. Barbara devient Sophie Straw et sa série s'intitule Barbara (et Jim) - Jim étant son mari à l'écran. Avec la petite équipe composée de Tony et Bill, les scénaristes, de Clive, l'acteur un peu terne qui incarne Jim et qui est persuadé que ce rôle lui en apportera beaucoup d'autres, et Dennis, le producteur secrètement amoureux de son actrice, la vie de Sophie se transforme pour son plus grand bonheur.

Je n'avais jamais lu Hornby (sauf son scénario pour Une éducation) et j'ai été séduite par son habilité à manier l'humour, le mélange de fiction et de personnages réels, tout en brossant le portrait de la société de l'époque et un hommage aux comédies de la BBC. 

Harold ne va pas tarder, annonça Marcia. Mais je me disais que ce serait sympathique de bavarder d'abord un peu.
- C'est aimable à vous, dit Sophie.
- J'échafaude des projets depuis le jour où j'ai commencer à regarder Barbara (et Jim).
- Des projets ? De quel genre ? s'enquit Dennis.
- Eh bien, ça me semble un peu bête que, chaque fois que vous montrer Jim à son travail, son bureau se trouve dans un studio de la BBC. Alors qu'il travail ici, au numéro 10. Donc, je me demandais : aimeriez-vous filmer quelque part ici ?
- Mince alors, lâcha Dennis.
- Pas toutes les semaines, entendons-nous bien, tempéra Marcia. Malheureusement. Je serais partante, mais Harold deviendrait vite ronchon.  

source: dailymail.co.uk
Même si durant les cinquante premières pages, je ne voyais pas du tout l'humour du roman (girl mais pas funny), ensuite, je me suis régalée. Une fin un peu longuette aussi, j'aurais fini le roman plus tôt, mais un bon moment de lecture. 

L'avis de Keisha.

Commentaires

keisha a dit…
Ha mais Hornby, c'est fort souvent bien à lire!
Kathel a dit…
Oui, c'est un auteur qui gagne à être connu, et je compte bien lire celui-ci quand je le trouverai.
niki a dit…
je n'accroche pas à hornby et je ne sais vraiment pas expliquer pourquoi :/
eeguab a dit…
J'ai beaucoup aimé Pourr un garcon et Haute fidélité. Celui-ci devrait me plaire aussi.
Céline a dit…
Un titre qui me tente bien malgré les longueurs soulevées. J'en ai lu plusieurs de Nick Hornby et mon préféré est sans conteste "High Fidelity" !