L'ange aux deux visages - Nicola Upson

Cornouailles, 1935. Archie Penrose, inspecteur à Scotland Yard, et Josephine Tey, son amie romancière, partent en vacances au domaine natal de Penrose, au bord du lac de Loe. Mais à peine arrivé, Archie doit se rendre à l’enterrement de Harry, un jeune homme qui travaillait sur le domaine et qui est mort par noyade. Cet événement laisse sa sœur jumelle et sa petite sœur seules mais semble aussi toucher toute la communauté. Quelque temps après, lors d’une représentation théâtrale à laquelle participe Archie, le jeune vicaire de la paroisse est assassiné. Obligé de mener l’enquête, l’inspecteur aidé par Josephine va faire remonter à la surface de bien sombres secrets.

Formidable ! Il y a longtemps que je n’avais plus lu de "polar historique", quelque peu lassée par la vague incessante dont nous submergent les éditeurs depuis quelques années. Je me suis pourtant laissée tenter par celui-ci et je ne le regrette pas. Ceci pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, l’intrigue est bien menée, intéressante, réaliste. Les personnages sont vivants et insufflent une vraie énergie au roman. L’écriture est fluide, sans lourdeurs dans le vocabulaire (je trouve cela parfois un peu lourd dans les romans du style, surtout si ça sent le pastiche).

Ensuite, j’ai beaucoup aimé le mélange fiction/lieux et personnages réels. En effet, Josephine Tey est le pseudonyme de la romancière et dramaturge écossaise Elizabeth MacKintosh (1896-1952) qui a écrit huit romans policiers dont La fille du temps qui est considéré comme un des meilleurs de "l’âge d’or" du roman policier britannique. Soit dit en passant, ce roman est disponible aux éditions 10-18. Les détails donnés par Nicola Upson sur la vie de Tey sont véridiques et apportent un beau bonus à son roman – d’autant que c’est fait de manière très naturel, "en passant" si je puis dire, et non sous forme de notes de bas de page.


Elizabeth MacKintosh (photo : born-today.com)

D’autre part, les lieux jouent un grand rôle dans ce roman. Après une recherche sur Internet (aidée par Upson qui en parle dans sa postface), j’ai trouvé quelques images du domaine Penrose et pu m’immerger encore plus dans le roman, re-imaginer certaines scènes lues en les collant sur ces paysages magnifiques.



Penrose Estate (photo : National Trust)


Nicola Upson est née dans le Suffolk (côte est de l’Angleterre) et a étudié l’anglais à Cambridge. Elle a travaillé dans le théâtre et comme journaliste, publié deux essais primés dans son pays. C’est après la découverte des romans de Josephine Tey qu’elle décide d’en faire un personnage de roman. Elle vit entre Cambridge et les Cornouailles.

Nicola Upson (photo : nicolaupson.com)

A vous de vous faire votre propre opinion, mais moi, en tout cas, c’est une auteur que je relirai.

(éd. 10-18, Paris, 2010, 472 pp.)

Commentaires

Cecile a dit…
Il est dans ma PAL, comme le premier de la série car justement cela parlait de Josephine Tey et que j'avais beaucoup apprécié La fille du temps. Me reste plus qu'à le lire, comme d'habitude quoi !
niki a dit…
j'ai lu le premier tome des "enquêtes de josephine tey" par nicola upson, dont j'adore l'oeuvre d'ailleurs, même si finalement elle a écrit peu de romans policiers - mais qui sont passionnants
ce nouveau roman d'upson devrait également me plaire
Manu a dit…
J'en ai un dans ma PAL, Crimes à l'affiche. Ce que tu en dis me promet une lecture très agréable.
Lou a dit…
Je suis venue sur ton blog en passant chez Maggie, avec qui je partage beaucoup de goûts en matière de lecture. Je ne connaissais pas ce polar même si j'ai le premier Nicola Upson publié chez 10/18 dans ma PAL. Je le note, le sujet m'intéresse et avec le temps que je passe dans les transports, je ne serais pas mécontente de lire un polar un peu délassant:)
lewerentz a dit…
Bonjour Lou et merci de ta visite. Je pense que ce roman sera parfait pour te délasser dans les transports.
Bravo pour ton blog !
Karine:) a dit…
Je ne connaissais pas du tout... si ce polar historique se démarque un peu, je vais noter!
lewerentz a dit…
Karine: j'espère que tu aimeras. Mais après une visite (fort instructive ;-) de ton site, je pense que ça pourrait bien te convenir ;-)