Stabat Murder - Sylvie Allouche

source: amazon.fr

Mia, Mathis, Sacha et Valentin sont quatre jeunes adolescents étudiants au Conservatoire national supérieur de Paris. A quelques semaines d'un concours qui pourrait lancer la carrière du lauréat, et alors qu'il répètent assidument avec leur professeur, ils disparaissent. La pression est-elle trop forte ? Une crise adolescente les auraient-ils décidé à jeter l'éponge pour se tourner vers d'autres choses que la musique ? A première vue, ils n'ont pas été enlevés puisque les familles ne reçoivent pas de demande de rançon. La commissaire Di Lazio, dont le propre frère a disparu alors qu'elle était toute jeune policière, s'investie beaucoup dans l'enquête mais les indices sont maigres : un mystérieux personnage qui se dit producteur et a proposé à Valentin d'enregistrer un disque aux Etats-Unis ? Une mère trop possesive brillante pianiste concertiste qui a dû abandonner à cause d'une maladie dégénérative des mains ? Une autre complètement indifférente à l'enlèvement de sa fille ?

D'entrée de jeu, le lecteur est mis en condition : les quatre adolescents sont enfermé dans une pièce totalement noire ("le cube"), livrés à eux-mêmes, perdus, ils commencent déjà à perdre la notion du temps, des espaces. Les chapitres alternent avec l'enquête de la commissaire et sa petite équipe. L'écriture est énergique, les personnages bien posés, l'intrigue sans temps mort. En trois cents pages, Sylvie Allouche réussit un bon polar pour adolescents; j'en redemande !

Le roman a reçu de nombreux prix.

Sylvie Allouche partage son temps entre l'écriture pour la jeunesse et la photographie.

(éd. Syros, 304 pp., 2017)

Commentaires

Tania a dit…
Le titre et la couverture en font un peu trop, non ?
Anonyme a dit…
Rhaaa, je ne sais pas ! Rien que la couverture me fait peur !
Syl.
matchingpoints a dit…
Bonjour, une idée de cadeau pour Noël, pour nos petits-enfants ado !
Bonne journée
Lewerentz S a dit…
Tania: le titre, pas forcément. La couverture est nulle, je suis d'accord mais si on s'arrêtait chaque fois à cela, on ne lirait plus grand chose, non ?

Syl: si ça te rassure, ce n'est pas effrayant du tout.

Matching points : très bonne idée !
maggie a dit…
Malgré tes louanges, ça ne me tente pas du tout. Ca manque un peu de fond non ?
Lewerentz S a dit…
Maggie : ben non, je n'ai pas trouvé. Mais tu as certainement raison.
eimelle a dit…
à voir pourquoi pas!