Minuit sur le canal San Boldo - Donna Leon

source: amazon.fr


Ce que j'apprécie avant tout dans les romans de Donna Leon,  ce sont les ambiances,  les personnages et le fait que les histoires ne sont que des prétextes à une critique de l'Italie d'aujourd'hui. Toutefois,  pour le coup,  avec ce roman,  si l'intrigue de base est bonne,  j'ai quand même trouvé qu'elle est sous-exploitée,  qu'elle "traîne en longueur", toutes les pistes menant à des impasses. Je ne me suis pas ennuyée,  oh non !, mais...

J'allais terminer ce roman sur une note mitigée,  jusqu'au deux avant-derniers chapitres qui sont du pur génie : le petit numéro de Brunetti et sa collègue la commissaire Griffoni pour coincer le coupable est brillant et l'auteur y révèle tout son talent.

(éd. Points, traduit par,  360 pp., septembre 2018)

Commentaires

maggie a dit…
J'en lis un de temps en temps. C'est bien écrit et les thèmes riches mais c'est souvent superficiel. Après l'enquête n'est pas ce qui prime mais bien une atmosphère :-). Je me replongerai dans un de ces romans un de ces 4. Pour l'instant, je n'en ai lu que deux...
Lewerentz S a dit…
Hello Maggie : il paraît que son dernier (qui vient de paraître) est excellent ! PS: tu es matinale, aujourd'hui ? 😉
niki a dit…
je n'ai plus lu un polar de donna leon depuis longtemps - j'aime beaucoup les enquêtes de brunetti - je pense encore en avoir dans ma pal
Dominique a dit…
pour ma part j'ai aimé les premiers chapitres et la vie sur le fleuve et sur ce bateau si particulier
l'intrigue est un rien faiblarde mais l'ambiance est là