Ses yeux bleus - Lisa Hågensen



J'entendais à présent les pas s'approcher. Ils raclaient le sol. Qui qu'elle soit, cette personne était entrée dans la chambre. Je retenais mon souffle.
Un cône lumineux s'est répandu dans le placard à l'ouverture de la porte. Je me suis tassée derrière le tapis, en essayant de ne pas fermer les yeux. La lumière a partiellement disparu cachée par la silhouette d'une tête. Quelqu'un glissait un oeil.
Une éternité s'est écoulée. J'allais mourir asphyxiée. Mes poumons me faisaient mal et je voyais des étoiles danser devant mes yeux.
(p. 13)

Raili, une bibliothécaire quadragénaire, passe l'été dans son chalet au bord d'un lac entouré d'une forêt, dans la campagne suédoise. Elle s'y rend depuis quelques années et s'y est liée d'amitié avec Sara et Anders, un couple de retraités qui sont ses voisins et vivent là à l'année. Pour la première fois, elle fait la connaissance d'Olofsson, un homme solitaire, un peu ours, qui a grandi dans la région et vit de l'autre côté du lac. Celui-ci lui raconte d'étranges histoires : l'enfant d'un couple voisin aurait disparu, tout comme un chien qu'il est persuadé d'avoir eu mais dont il ne retrouve nul trace. Il lui recommande aussi de se méfier de Staffan, le fils divorcé de Sara et Anders - et que ces derniers essaient de caser gentiment avec Raili. Le nouvel ami de celle-ci est-il fou ou simple menteur ? Quoi qu'il en soit, Raili apprécie cette nouvelle amitié. Mais lorsque, quelques jours plus tard, elle retrouve le corps d'Olofsson flottant dans le lac, elle est persuadée qu'il a été tué et qu'il y a un lien avec ce qu'il lui a raconté. Et elle compte bien découvrir ce qui s'est passé. Et pourquoi a-t-elle l'impression d'être épiée ? Comme si la forêt avait des yeux...

Ce premier roman de Lisa Hågensen a été publié dans la collection Actes noir mais franchement, ce n'est pas un roman policier. Certes, une touche de fantastique s'y invite, de même qu'une histoire de sorcellerie dans le passé.

Mon bilan est mitigé. D'un côté, il y a beaucoup de bonnes choses, notamment des personnages intéressants, voire amusants, une écriture avec des phrases courtes, incisives, qui maintiennent une bonne tension. J'ai beaucoup aimé Raili, sa relation avec sa collègue et amie Ylva, ses questionnements légèrement paranoïa. Elle a un petit côté "folle-dingue" qui m'a beaucoup plu - et souvent fait sourire. Cependant, il y a des longueurs et une fin abracadabrante qui n'en finit pas... dommage.

Un bon potentiel à attendre avec cette auteur, donc, mais pour l'instant, il m'a manqué quelque chose.
Et vous ? L'avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ?

Lisa H
ågensen (née en 1966) vit sur la côte ouest de la Suède, dans une ferme avec son mari et leurs quatre enfants (et ses chevaux). Elle a été prof et éleveuse de chevaux. Ce premier roman est annoncé comme le premier tome d'une trilogie.

(éd. Actes Sud, Hennes ögon blå, traduit du suédois par Rémi Cassaigne 365 pp., 2018)

Commentaires

niki a dit…
inconnu pour moi - vu ton avis mitige, je ne note pas, j'ai tellement à lire
Aifelle a dit…
Je ne l'ai pas lu et tu as trop de bémols pour que je m'y plonge. Auteure à suivre quand même.
maggie a dit…
Je ne connais pas. Mais avec tous les bémols que tu as relevés, je n'en ai pas envie ( disons que j'ai plein d'autres livres qui m'attendent avant :-))
Bosha a dit…
Et bien, bizarrement j'ai envie de le lire, peut-être grâce à votre commentaire ...
Et pour voir si mon avis diverge, merci
Lewerentz S a dit…
Bosha : ah mais c'est très bien, il faut le lire, c'est un bon livre même si j'ai eu des réticences.