Madame Pylinska et le secret de Chopin - Eric-Emmanuel Schmitt

source: site Albin Michel


Il y a quelques années, mes deux soeurs m'avaient offert, pour mon anniversaire, un coffret avec quatre titres de Schmitt. Il comprenait notamment Oscar et la dame en rose et Milarepa, deux titres qui, contre toute attente, m'avaient beaucoup plu. En réalité, malgré mon scepticisme de base, j'avais bien aimé l'écriture sincère de l'auteur. Pour ce nouveau titre avec le nom Chopin dans le titre (le premier amour de tout pianiste amateur, n'est-ce pas ?), je ne pouvais que me laisser tenter et je ne l'ai pas regretté.

Une jolie histoire, celle de l'apprentissage de Chopin au piano par le narrateur - s'agit-il vraiment de Schmitt ? C'est présenté comme si cette originale Mme Pylinska a réellement existé mais est-bien le cas ? Est-ce une histoire vraie ou de la fiction ?  Je ne sais pas trop. En tout cas, c'est souvent drôle et le texte recèle quelques jolies phrases pour exprimer les sentiments que peuvent faire naître en nous la musique.

Une belle heure de lecture.

(éd. Albin MIchel, 2018)

Commentaires

maggie a dit…
Je ne sais pas pourquoi, je ne lis plus cet auteur. Ses histories et son écriture ne me tente plus
Bonheur du Jour a dit…
Je l'ai réservé à la Médiathèque, et je l'attends avec impatience.
Lewerentz S a dit…
Maggie: je pense que c'est assez répétitif; je peux comprendre qu'on s'en lasse. C'est pour cela que je le lis au compte-gouttes.

Bonheur du Jour: bonne lecture !
Mascha a dit…
Excellent roman! Court aussi : je l'ai lu durant la sieste de mon fils.

Je recopie ici ma critique Goodreads :

"Réaction à chaud, je viens de terminer ce roman.

Jusqu'à la toute fin, je ne savais pas si j'aimais Madame Pylinska et le secret de Chopin.
J'ai, en tout cas, adoré le début du roman. Et je dois avouer que je ne suis pas une amatrice de débuts d'histoire, ayant souvent de la difficulté à entrer dans un livre. Je préfère plus souvent les fins aux débuts. Ce n'est pas toujours le cas, mais, bien malgré moi, c'est ainsi. Mais voilà, ce livre d'Éric-Emmanuel Schmitt a su me séduire dès les premières phrases. Je me suis immédiatement sentie happée par cette histoire. Et peu de temps plus tard, j'avais terminé le bouquin. L'incipit m'avait convaincue de lire l'histoire d'un trait et sans pause!
Le milieu, cela dit, que je ne savais pas qu'en penser. Je pense que je ne le sais toujours pas maintenant. En fait, je crois que le milieu ne prend son sens que grâce à la fin.
Et la fin... elle est sublime! Douce, profonde, lumineuse. Les graines semées au milieu du bouquin ont donné des fruits éclatants à la fin. C'est en lisant ces merveilles dernières pages que j'ai su que j'avais aimé ce roman! De trois étoiles, mon appréciation est monté à quatre... et demi!
J'ai passé un excellent moment en compagnie de ce livre. Et j'ai envie d'écouter Chopin en boucle maintenant."

Voilà! Bonne journée! :D
Lewerentz S a dit…
Mascha: merci pour ton partage de critique !