Là-bas, août est un mois d'automne - Bruno Pellegrino

source: site éditeur

Voici un très beau livre librement inspiré de la vie du poète vaudois Gustave Roud (1897-1976) et de sa soeur Madeleine (1893-1971). Un roman assez contemplatif qui fait une large place à la rêverie, la poésie. La vie de deux personnes qui ont toujours vécu ensemble, dans une ancienne ferme de Carrouge, un village au nord de Lausanne. Un récit de "petits riens" qui rythme le quotidien des trois personnages du roman : le frère et la soeur, ainsi que la maison qui tient une large place dans le récit.

"Il attend que le soleil décline pour quitter la maison. Il a meublé l’après-midi (la journée, l'année, sa vie) d'activités sans envergure: un peu de rangement, de la lecture, quelques lettres, de la paperasse, les trois repas pris silencieusement avec Madeleine, qui lui dit qu'il a mauvaise mine, tu vieillis mon gugusse, il faudrait voir pour t'aérer un peu. Mais tant que le soleil n'a pas faibli, c'est hors de question, il supporte mal les chaleurs de fin juillet, et plus mal encore la perspective de croiser du monde."
 Gustave Roud était aussi photographe / source

Pour ma part, j'ai particulièrement été sensible à Madeline. Une femme qui s'intéressait à l'astronomie, aux nouvelles technologies, même si elle n'a pas pu les étudier.
"Sa récolte faite, elle tire la table en bois jusque sous l'ombre d'un arbre - mettons le tilleul - et s'installe sur l'une des chaises pliantes peintes en vert. A la main, elle équeute et dénoyaute les cerises une à une. Le couteau perce la peau puis glisse dans la chair molle. Les fruits transitent du panier d'osier à une grande casserole où ils roulent les uns sur les autres, s'affaissent lentement et se reconfigurent par de petits écroulements." (p. 160)
Marguerite Roud / source

Une courte explication vidéo de Bruno Pellegrino sur la genèse de son roman sur le site de l'éditeur.

Bruno Pellegrino (né en 1988) est membre fondateur du collectif AJAR et a été lauréat du Prix du jeune écrivain pour L'Idiot du village (2011). Là-bas, août... est son premier roman.

(éd. Zoé, 224 pp.)

Commentaires

Aifelle a dit…
C'est un livre qui me tente depuis sa sortie.
keisha a dit…
En tout cas ce livre est à la bilbi, et noté! L'occasion de sortir des sentiers battus, pour moi en tout cas)
Lewerentz S a dit…
Aifelle : je te l'envoie, si tu veux ?
Anonyme a dit…
Il est à la bibli, je veux le découvrir (heu mon commentaire précédent ne passe pas?)
keisha
Dominique a dit…
un livre que j'ai beaucoup apprécié, un frère et une soeur hors du commun un livre plein d'admiration et de délicatesse
Lewerentz S a dit…
Keisha : les commentaires sont modérés donc c'est normal qu'il n'apparaisse pas de suite. Un précédent commentaire ? Euh... rien reçu...

Dominique : oui, je me souviens de ton magnifique billet.
Moka a dit…
Je suis contente qu'on parle de ce livre qui reste trop discret alors qu'il est vraiment très beau...
Lewerentz S a dit…
Absolument, Moka !
Niki a dit…
Je viens de lire le billet d'airelles, cela a vraiment l'air touchant comme lecture
Lewerentz S a dit…
Niki : ça l'est ! Tu peux demander à Aifelle si elle peut te le passer ; je lui ai donné mon exemplaire. Elle m'a écrit ce matin qu'elle va le prêter à une autre blogeuse.