L'été de Katya - Trevanian

J'annonce la couleur d'entrée : ce roman est un coup de cœur !

source: site éditeur

Eté 1914, Sallies, un petit village basque. Montjean, jeune médecin exilé à Paris durant ses études, revient pour exercer comme assistant dans une clinique qui accueille essentiellement de riches dames qui y viennent en cure pour des "problèmes féminins", à son avis plus imaginaires que réels. Son emploi lui laissant beaucoup de temps libre, c'est lors d'une de ses rêveries dans un parc qu'il est accosté par Katya, une jeune femme qui lui demande de venir ausculter son frère Paul dans leur maison, car il s'est blessé en tombant à vélo. Arrivé sur place, quelle n'est pas la surprise de Montjean de constater que Paul est le jumeau de Katya. Une ressemblance troublante mais des caractères très différents. Si Katya est toute légèreté, gaîté et rires, Paul est un jeune homme cynique dont les piques ne atteignent bientôt Montjean.

Rapidement tombé sous le charme de Katya, Montjean devient un visiteur régulier de la famille Tréville qui comprend encore le père, un vieil homme érudit passionné par le Moyen-Age et qui y consacre ses journées enfermé dans son cabinet de travail. Paul met toutefois Montjean en garde : d'une part, son père est fou et ne doit pas savoir qu'il ne vient pas chaque jour pour le soigner mais pour voir Katya, et d'autre part, celle-ci, bien que vive et enjouée, est très fragile psychologiquement. Montjean doit même promettre qu'il ne "posera pas ses pattes sur elle". 

Quels sont exactement les secrets que cache cette famille dont la mère est décédée à la naissance des jumeaux ? Selon son collègue, le Dr Gros, les Tréville auraient fui Paris à la suite d'une scandale.

Ce roman psychologique est absolument excellent ! Une belle écriture, une histoire tenue, condensée, parfaitement maîtrisée, avec une tension grandissante. Au début, on croit avoir affaire à une histoire de jalousie du frère jumeau face à un homme qui s'intéresse à sa soeur. Mais c'est plus complexe que cela. C'est à la fois sombre et une histoire d'amour. Très réussi, très beau.

Si j'avais déjà vu le nom de l'auteur, je ne l'avais jamais lu. C'est l'un des pseudonyme de l'Américain Rodney William Whitaker (1931-2005). Il sert dans la marine puis étudie le théâtre, avant de devenir professeur à l'université du Texas. Parallèlement, il écrit romans policiers, d'espionnage et thrillers dont Shibumi, également traduit chez Gallmeister.

L'avez-vous lu ? Qu'en pensez-vous ?

(éd. Gallmeister, traduit par Emmanuèle de Lesseps, 261 pp., 2017)

Commentaires

Ingannmic, a dit…
Très tentant ! J'ai lu, il y a quelques années, La sanction, de cet auteur, davantage dans le style espionnage/aventure, effectivement... tu m'as donné envie de découvrir une autre facette de son écriture !
J'ai Shibumi dans ma PAL depuis un moment. J'aurais aimé le lire cette année mais je crois que c'est mal parti. Une collègue m'en avait dit beaucoup de bien. À te lire sur cet autre titre, c'est un auteur qui devrait vraiment me plaire. J'hésite même à lire celui que tu as lu avant Shibumi, l'intrigue me plaît, mais je vais faire dans l'ordre.:-)
Edyta a dit…
Il a l'air vraiment intéressant, je note ce titre.
kathel a dit…
J'ai noté Shibumi depuis une éternité... j'y ajoute celui-ci et je surligne !
Aifelle a dit…
C'est très tentant, je le note.
Swan Li a dit…
J'ai lu tous les livres parus en français... celui-ci est sur ma liste pour Noël ;))) Yessss
Dominique a dit…
j'en ai entendu parler à la radio comme un coup de coeur des libraires
si tu t'y mets aussi !!!
Gwenaelle a dit…
Je ne connais pas non plus cet auteur. L’histoire semble bien sombre, mais si l’ensemble est très réussi, pourquoi pas?
Dominique a dit…
Voilà j'ai cédé à la tentation et il est dorénavant dans ma PAL
claudialucia a dit…
C'est vrai. il a l'air passionnant; Je le note aussi.
Swan Li a dit…
Et je l'ai dévoré ;)
Je te souhaite une bonne et heureuse année, remplie de belles lectures et de jolies surprises.