J'aime le nattō - Julie Blanchin Fujita

source: journaldujapon.com
Julie Blanchin, illustratrice, s'envole pour le Japon dans le but de participer à une expédition dans l’Antarctique avec des scientifiques japonais. Son séjour doit durer un an, le temps pour elle de bien s'imprégner et se préparer. Mais, les subventions sur lesquelles elle comptait ne lui sont finalement pas accordées. Elle décide de rester et, n'ayant pas trop d'argent - et plus d'emploi qui l'attend sur place -, elle emménage dans une colocation internationale, tout en commençant sa découverte des us et coutumes locales, des "j'aime / j'aime pas" de la vie et culture japonaise : les invasions d'insectes, le métro bondé, le ofuro (le bain japonais) et les onsen (les sources d'eau chaude, la chaleur en été, le Mont-Fuji, le vélo, les trains, les soirées, les policiers de quartier, sa vie de professeur d'illustration et d'animation, et celle d'employée dans une usine de pâtisserie française, les cours de japonais mais aussi le tsunami du 11 mars 2011. Et l'amour. Alors qu'elle s'apprête à s'envoler pour un an à Hong Kong, elle rencontre Issei; et lorsqu'ils emménagent ensemble, c'est une nouvelle vie qui commence. Et puis, bien sûr, Julie découvre aussi les traditions culinaires et le nattō : un aliment traditionnel à base de haricots de soja fermentés, souvent consommé au petit-déjeuner et accompagné de riz nature.

Bref, vous l'aurez compris, ce livre est une invitation originale à découvrir un pays, sur un ton à la fois drôle, amusé et intimiste. Les différences culturelles sous forme de "carnet de voyage". Si au départ, les dessins ne m'attiraient pas plus que cela (les personnages principalement), j'ai finalement complètement succombé au style de Julie Blanchin Fujita. Ces "petites aquarelles toutes simples" (p.ex. pp. 61 et 71) sont à tomber ! (et lorsque j'écris "toutes simples", je sais bien, pour moi-même pratiquer l'aquarelle, que ce n'est pas si simple à obtenir

J'en redemande ! A quand la suite, Julie ?
Son site : Julie Blanchin

(Hikari Editions, mars 2017 - édition bilingue français-japonais)

Commentaires

Il est dans ma PAL (évidemment^^). J'ai hâte de le lire et en même temps, je veux prendre le temps de le savourer. A la lecture de tous ces billets enthousiastes, je suis sûre de ne pas être déçue en tout cas.
keisha a dit…
Toi aussi a senti qu'il ^pourrait y avoir une suite : on la demande!
Dominique a dit…
j'ai noté cette BD car j'ai une fille qui rêve d'aller au Japon à te lire je sais que cela va lui faire plaisir
maggie a dit…
Il faut absolument que je le lise ! Je l'avais déjà repéré chez Keisha