Les ambitieux - Kelly Parsons

source: lelivredepoche.com

Steve Mitchell, marié, deux petites filles, est chirurgien à l'hôpital universitaire de Boston. Son rêve : devenir professeur. Et il pourrait bien se voir proposer un poste l'année prochaine s'il donne satisfaction à sa direction d'ici-là. Mais un de ses patients meurt, puis un second, et un troisième se retrouve aux soins intensifs après que Steve ai pris une initiative malheureuse lors d'une opération plutôt que d'attendre le retour de son superviseur appelé quelques minutes à une autre intervention. Que se passe-t-il ? Steve comprend que ces morts ne sont pas normales et qu'un tueur est à oeuvre à l'hôpital. Mais quel rapport avec lui ? Et lorsque l'assassin lui fait comprendre que s'il parle, des informations embarrassantes sur lui seront révélées... Ne pouvant contacter la police, Steve décide d'agir.

C'est le premier "thriller médical" que je lis et malgré les éloges d'Harlan Coben et Stephen King reproduites sur la couverture, je ne suis pas certaine d'en lire un autre prochainement. Pourtant, tout avait bien commencé - au niveau de l'intrigue car le style ne casse pas des barreaux de chaises. Mais bon, soit. J'ai pourtant rapidement été ennuyée par les clichés alignés (midddle class, hamburgers, casquette / tee-shirts et biscoteaux, baby-sitter, baseball et j'en passe), et les trop nombreux passages relatant des opérations et/ou des actes médicaux de manière précises, techniques et franchement ennuyants. Ah, et j'oubliais : dans le même style, il y en a d'autres mais dans le domaine de l'informatique. Car, ben oui, avant d'étudier la médecine, Steve a étudié l'informatique et sait donc parfaitement comment "hacker" un ordinateur - ce qui lui sera plutôt utile. J'ai survolé rapidement le dernier quart du livre.

Une déception.

Kelly Parsons (c'est un homme !) est un chirurgien urologue à San Diego. Ceci est son premier roman.

(éd. du Toucan / Le livre de poche, traduit par Johan Frederik Hel Guedj, 501 pp., 2015)

Commentaires

niki a dit…
j'avoue que si harlan coben et stephen king le recommandent, je passe mon tour ;)
et comme tu n'es guère enthousiaste, je passe vraiment
maggie a dit…
Je ne suis pas sûre d'être attirée par les thrillers médicaux... J'en ai avant plein d'autres à découvrir