Vertigo 42 - Martha Grimes

J'avais essayé de lire un roman de Grimes il y a plusieurs années mais je n'avais pas accroché, car je ne comprenais rien aux personnages, qui est qui, le roman était libellé comme "une enquête du commissaire Jury" et on n'y parlait que d'un Melrose Plant; certainement que l'histoire ne m'avais pas non plus beaucoup agrippée, bref, j'avais abandonnée. Mais récemment, sur les blogs, notamment chez Claude Le Nocher, j'ai lu plusieurs billets sur ce roman, ce qui qui m'a donné envie de retenter. Auparavant, histoire de comprendre les liens entre les personnages, j'ai fait un petit tour sur Wikipédia histoire d'éviter, si possible, une nouvelle déconfiture (si vous êtes novice comme moi, il faut lire les pages en anglais).

Ashby St-Ledger / source: synchronicite.ch

Bien m'en pris, car j'ai beaucoup aimé ce roman nommé d'après un bar à champagne chic londonien, point de départ de l'enquête (soit dit en passant, et pour l'anecdote, apparemment, toutes les autres romans de Grimes avec Jury sont titrés d'après des noms de pubs anglais). C'est en effet là que le commissaire Jury a rendez-vous avec Tom Williamson, un riche homme d'affaire qui lui demande de rouvrir un cold case, celui de la mort de sa chère épouse Tess, seize ans plus tôt. Il est en effet persuadé que sa mort n'est ni un accident ni un suicide - les deux options étant restées ouvertes au terme de l'enquête policière de l'époque -, mais qu'il est lié au décès d'une fillette dans le jardin de leur propriété du Devon, six ans avant la mort de Tess. Ce jour-là, elle avait convié six enfants du voisinage pour un après-midi de jeux et goûter. Jury accepte d'enquêter et, aidé de son adjoint Wiggins, il va tenter de retrouver les enfants, maintenant jeunes trentenaires.

Sans révéler l'astuce, sachez qu'outre la référence au bar londonien susnommé, le roman fait aussi plusieurs fois référence à Vertigo (Sueurs froides) d'Hitchcock. Entre autres, parce que Tess souffrait, comme James Stewart dans le film, d'acrophobie (peur des hauteurs). Si Tess a bien été tuée, l'assassin a-t-il tenté de jouer sur ce fait pour maquiller son acte en crime ? Ajoutez à cela que, quelques jours après le début de son enquête, une jeune femme est justement retrouvée morte au pied d'une tour proche de la propriété des Williamson. Oh, et aussi, que dans le couple Williamson, c'est Tess qui était riche. Cela commence à faire beaucoup pour Jury...

J'ai vraiment apprécié ce roman dont l'intrigue est bien menée, intéressante jusqu'au bout malgré le rythme tranquille. Aimé aussi son personnage principal, Jury, son côté pince-sans-rire, son flegme, son adjoint Wiggins, les litres de thé bus par les personnages, les décors avec les allers-retours entre Londres et le Devon, le côté british mais sans tomber dans la caricature. 

Nul doute que je relirais Grimes - si vous avez des titres à me conseiller, je suis preneuse. Ma seule surprise - et petite déception - aura été d'apprendre que Grimes est Américaine. Mais j'ai d'autant plus apprécié le côté anglais non caricatural; bravo à elle.

source: crimefictionlover.com

Martha Grimes (née en 1931 à Pittsburgh) est diplômée en lettres puis a enseigné l'anglais. Ses romans ont remportés de nombreux prix.

(éd. Presses de la Cité, traduit par Nathalie Serval, 425 pp., 2016)

Commentaires

Dominique a dit…
j'ai lu cette auteure il y a bien longtemps et tu me donnes envie de récidiver
Lou a dit…
Je ne connais cet auteur que de nom mais à te lire je sens que nous sommes faites pour nous entendre...
niki a dit…
je croyais avoir lu pratiquement tous les romans concernant jury et plant, mais celui-ci semble manquer au palmarès, je note donc car après ton billet j'ai très envie de les retrouver :)