Les cerisiers fleurissent malgré tout - Keiko Ichiguchi

 
source: ohmymag.com

Initialement, ce manga devait s'articuler autour de souvenirs d'enfance de l'auteur. Mais durant l'écriture est survenu la tragédie de Fukushima et son histoire en a été influencée; elle y relate ses sentiments et émotions confuses vis-à-vis de cet événement qu'elle a vécu d'abord de loin, puisqu'elle vit à Bologne. En avril 2011, elle part pour le Japon, à Osaka (dans le sud du pays, donc loin de Fukushima), voir ses parents et plusieurs amis.

source: bdzoom.com

C'est un très beau manga, délicat, qui aborde le séisme et le tsunami mais de l'extérieur : la solidarité des Japonais expatriés à Bologne, l'amour des fameux cerisiers qui, malgré l'accident, fleurissent et mettent du baume au cœur des habitants; ces cerisiers qui sont la preuve que la vie continue malgré tout, qu'ils pourront surmonter l'événement, qui sont vecteurs de motivation. Autour du personnage principal d'Itsuko (clairement inspiré de l'auteur mais on ne sait pas jusqu'à quel point) s'articule une histoire secondaire, celle de sa relation à son ancienne professeur de collège, une vielle dame à qui elle rend visite à chacune de ses voyages au Japon. Par ce biais, ce sont aussi la vieillesse et la maladie qui sont abordés.

source: coyotemag.fr
C'est la première fois que je lis cette mangaka née en 1966 à Osaka. Elle débute dans le manga en remportant un concours d'une maison d'édition. Plusieurs de ses titres ont été traduits en français, dont Là où la mer murmure (2010) qui me tente pas mal.

(éd. Kana (Dargaud-Lombard), traduit de l'italien par Claudia Migliaccio, 122 pp., 2013)

Commentaires

Tiens! Je connais cette mangaka car j'ai lu son livre sur la culture du Japon, "Pourquoi les Japonais ont les yeux bridés"! Il est un peu décousu mais plein d'anecdotes.

Cette BD a l'air touchante en tout cas! J'aime beaucoup les dessins!
claudialucia a dit…
Je vois , en effet, que tu aimes la littérature japonaise. Veux-tu que je t'envoie Treize marches, le thriller socio-politique (j e ne sais pas si l'on peut l'appeler ainsi!!) sur la peine mort?
Lewerentz S a dit…
Merci pour la proposition que j'accepte volontiers ! As-tu encore mon adresse ? Dis-moi s'il faut que je te la renvoie.
claudialucia a dit…
Oui, j'ai ton adresse. Tu pourras le garder ou le faire circuler, au choix.