Old Filth - Jane Gardam

Tout récemment, j'ai écrit que L'intérêt de l'enfant de Ian McEwan était ma meilleure lecture à ce jour pour 2015. Et bien, ce roman-ci, publié en 2004 mais traduit cette année seulement sous le titre Le maître des apparences, se classe aisément second dans mon petit palmarès ! Encore une histoire où le personnage principal est avocat - à croire que j'aime cela ;-)

Le récit, et son traitement, est toutefois très différent. Le livre m'avait attiré l’œil en librairie et j'avais lu de bons commentaires sur les blogs, notamment chez Cathulu, ce qui avait fini par me décider à l'acheter en anglais dont, soit dit en passant, le titre est beaucoup mieux et la couverture également. Voyez plutôt :

source: amazon.co.uk

Jane Gardam, une auteur que je ne connaissais pas du tout, y brosse le portrait Edward Feathers, dit Old Filth, un juge à la retraite qui a fait toute sa brillante carrière à Hong Kong avant de revenir en Angleterre avec son épouse Betty. S'il est né en Malaisie, Old Filth a toutefois été éduqué en Angleterre, loin de son père (sa mère est morte peu après l'accouchement), dans des familles d'accueil puis de froids internats. Tel était la tradition pour "les enfants du Raj", les enfants de l'Empire britannique.

Que ceux qui n'aiment pas le droit se rassure, Jane Gardam ne nous parle presque pas de la profession de son héros. Tout l'intérêt se centre sur le personnage lui-même, ce qu'il est devenu et pourquoi, ses relations avec ses deux cousines avec qui il a en partie grandi, ainsi que sur son épouse Betty.

Un vrai coup de cœur pour moi, un héros très humain, bien complexe, tantôt attachant puis parfois un peu irritant. Je vous recommande vivement cette lecture !

A noter que suite au succès de son roman, Jane Gardam a écrit deux "suites" : The man in the wooden hat (2009) qui raconte la même histoire mais du point de vue de Betty, et Last friends (2013) qui approfondi la retraite du couple.

source: theguardian.com

Jane Gardam (née en 1928) écrit également pour la jeunesse et collabore à divers journaux. Elle a obtenu de nombreux prix.

(éd. JC Lattès, traduit par Françoise Aldestain, 2015)

Commentaires

niki a dit…
une belle lecture apparemment :)
cathulu a dit…
Une auteure absolument délicieuse et qui a écrit pour la jeunesse aussi ! :)
Cecile a dit…
Je ne connaissais pas du tout. Cela a l'air intéressant !