Glenn Gould, une vie à contretemps - Sandrine Revel

source: sandrinerevelbd.com

Sans être une aussi grande admiratrice que ma sœur qui doit bien posséder entre cinquante et cent disques de Glenn Gould, ni connaître aussi bien sa vie, j'avoue avoir toujours eu une admiration pour ce pianiste canadien, enfant surdoué puis adulte perfectionniste qui abandonnera très tôt les concerts (malgré son succès) pour les enregistrements pour lesquels il a une véritable passion. 

C'est cette vie que nous déroule et dépeint Sandrine Revel (née en 1969) à travers des dessins très doux et aquarellés, aux lignes simples et "sans contour" (voir images ci-dessous). Je savais par ma sœur que Glenn Gould était un homme complexe, hypocondriaque, qui jouait parfois en croisant les jambes, qui s’asseyait très bas sur une chaise, qui chantonnait et/ou tapait du pied la mesure durant les enregistrements (on l'entend parfois sur les disques), qui avait des goûts éclectiques (Bach, Sibelius, Brahms et Petula Clark, p.ex.), qui aimait la solitude et préférait la compagnie des animaux à celle des hommes (il écrivait même des cartes postales à son chien).
source: lucierenaud.blogspot.com
Un très bel album pour raconter une vie pas facile - une réussite qui ne tombe jamais dans la caricature. Si j'avais quelques doutes en tournant les premières pages, j'ai rapidement dévoré cet album que je vous recommande vivement.

Sandrine Revel / source : sudouest.fr

(éd. Dargaud, 2015)

Commentaires

MlleJuin a dit…
Intéressant...
C'est un pianiste que je ne connais que de nom, et de réputation bien sûr, et cette BD est sûrement une façon agréable de mieux le découvrir.
niki a dit…
cela me paraît aussi intéressant - j'avais vu le documentaire qui lui avait été consacré il y a fort longtemps - une personnalité particulière ;)