Am stram gram - M. J. Arlidge

source: amazon.fr

Deux adolescents sont abandonnés dans une ancienne piscine, dans la fosse du plongeoir auquel on a retiré l'échelle et tout moyen d'en sortir. On est en hiver, quelques jours avant Noël, il fait froid et la faim les tenaille bientôt. Leur bourreau n'a laissé qu'une instruction : si l'un tue l'autre, le survivant sera libéré.

Certes, c'est un roman très efficace en termes d'intrigue où l'attention du lecteur est soutenue grâce à des chapitres très courts, une histoire sans temps mort et un personnage principal, le commissaire Helen Grace, qui n'est pas sans défaut et qui a quelques pratiques, disons, particulières.

Mais ais-je aimé pour autant ? Je suis mitigée. D'une part, j'ai trouvé cela trop violent (désolée, ce n'est pas ma tasse de thé), les personnages manquent de profondeur, j'ai été passablement agacé par la manie d'Helen à parfois délibérément balader ses collègues subordonnés sur de fausses pistes, et surtout, on a strictement aucune chance de deviner qui est le/la coupable et pourquoi. Par contre, les dernières lignes, qui laissent le lecteur sur un petit doute, m'ont bien plu.

Pour être honnête, si ce n'avait été pour le Prix Elle 2016, je n'aurais pas lu ce livre.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Lu pour le Prix Elle 2016

(éd. Les Escales, traduit par Elodie Leplat, 363 pp., 2015)

Commentaires

niki a dit…
pffffffff ça vraiment ce n'est pas pour moi, déjà la cruauté du sujet -