The cadaver game - Kate Ellis

Merci Niki ! Merci, car sans tes chroniques sur cette auteur, je ne l'aurais jamais connue ni lue.
source: amazon.co.uk
Malgré le conseil de Niki, à savoir, lire la série Wesley Peterson dans l'ordre, je n'en ai fais qu'à ma tête et ai commencé par le seizième titre, tout simplement parce que l'histoire me tentait. De quoi il retourne ?

Le cadavre d'une femme est retrouvé dans une maison de Tradmouth. La mort étant survenue une semaine plus tôt, l’identification est difficile pour l'inspecteur Wesley Peterson et son équipe. 
Peu après, ce sont les corps de deux adolescents qui sont retrouvés au pied d'une falaise. Mais il est rapidement établi que le meurtre n'a pas eu lieu là, mais sur la propriété de Catton Hall, une vieille demeure dont le propriétaire, pour tenter de réunir des fonds pour la rénovation de son manoir, loue une partie de ses terres à un club de "paintball". Celui-ci organise des "chasses" dont les proies sont des adolescents nus qui doivent tenter d'échapper à leur poursuivants. Une mise en situation bien particulière qui, cette fois-ci, a mal tournée. Et l'une des victimes, Sophie, est la cousine de Paul, un des collaborateurs de Peterson.
Mais les choses ne s'arrêtent pas là, car c'est ensuite un squelette qui est découvert par Neil Watson, le meilleur ami, archéologue, de Peterson, à nouveau sur le domaine de Catton Hall où il effectue une fouille pour un artiste.

Un très bon roman policier, même s'il souffre, à mon avis, d'un petit coup de mou sur la fin (l'enquête avance assez lentement).

Cela dit, les personnages sont sympathiques, les atmosphères et ambiances aussi, et je suis ravie d'avoir découvert cette auteur que je lirai; aucun doute là-dessus !
source: dailymail.co.uk
Kate Ellis est née à Liverpool et a étudié le théâtre à Manchester. Elle a travaillé dans l'enseignement, le marketing et la comptabilité avant de se consacrer à l'écriture. Outre sa série Wesley Peterson qui mêle un crime de nos jours avec un contexte historique (via l'archéologie), elle a aussi écrit la série Joe Plantagenet qui se déroule dans le North Yorkshire, des nouvelles et du théâtre. Elle fait partie du Detection club

(éd. Piatkus, 2012)

Commentaires

niki a dit…
contente que cela t'ait plu, lewerentz - le petit coup de mou que tu cites se retrouve dans la plupart des romans, comme si l'auteure parfois ne savais pas bien commencer faire avancer l'enquête -
mais dans l'ensemble, c'est aussi une série que j'apprécie, elle est distrayante
céline a dit…
Tiens, tiens, je vais allez voir du côté de cet auteur de polar !
Lor rouge a dit…
Tu as l'air tout à fait conquise... Mais je ne suis pas trop attirée par les polars en ce moment... Bises, bon week end
Sandrine a dit…
Eh bien, encore une auteur de romans policiers britannique que je ne connais pas...
claudialucia a dit…
Tu l'as lu en anglais! Cela m'étonne toujours! Le petit coup de mou m'ennuie!
Lewerentz S a dit…
Céline, L'or et Sandrine: bonne lecture si vous tentez !

Claudia: oui, lu en v.o.
maggie a dit…
Je ne sais pas si je suivrai le conseil de Niki ou commencerai au hasard mais voici encore un auteur de polar que je ne connaissais pas et que je vais m'empresser de découvrir...