La forêt des mânes - Jean-Christophe Grangé

Le synopsis avait tout pour me plaire et l'histoire démarre très fort : Jeanne Korowa, juge d'instruction, enquête sur une série de crimes atroces et particulièrement macabres. Totalement illégalement, elle fait poser des micros dans le cabinet du psychanalyste qui reçoit chaque semaine son ex petit ami. Après l'écoute d'une séance très étrange, son enquête la mènera jusqu'en Amérique latine où elle devra démêler une histoire touchant à l'autisme, au cannibalisme et à la mythologie maya - rien que ça !

... et c'est justement là que le bât blesse. L'intrigue part dans tous les sens, touche à trop de thèmes, ce qui m'a embrouillé et m'a paru souvent confus et farfelu; ce qui conduit aussi à beaucoup de longueurs. Je n'y ai tout simplement pas cru. Ni aux personnages que j'ai trouvé trop plats, un peu faibles psychologiquement parlant. Jeanne m'a souvent énervée; j'avais un peu envie de lui donner des coups de pieds pour la secouer et lui dire de reprendre ses esprits.

Par contre, j'ai bien aimé le style de l'auteur, ses phrases très courtes, parfois seulement un nom et un adjectif. Cela m'a plu, car cela permettait de maintenir un certain rythme.

Jeanne était frappée, encore une fois, par l'impression ambivalente que les scènes de crime lui inspiraient. La violence résonnait ici, mais aussi, plus encore, la paix, le soulagement. Celui du tueur. Ce sang, ce cadavre, ces éclats de chair constituaient le prix de sa sérénité. Le meurtrier s'était rassasié ici. Calmé. Apaisé... (p. 81)

source: parismatch.com

Un rendez-vous manqué, donc, mais merci quand même à Natacha qui m'a offert ce roman, car je ne doute pas que j’essaierai de lire un autre roman de Grangé - Les rivières pourpres ou un autre. Lequel me conseillez-vous ?

(éd. Le livre de poche, 2009)



Commentaires

niki a dit…
il y a un certain temps que je n'ai plus lu grangé - c'est vrai que son style est facile à lire, mais je ne suis plus très tentée pour le moment, j'ai tant de lectures "en retard" (et retard de billets) que je préfère procrastiner :D