deux romans graphiques

JAMES JOYCE, L'HOMME DE DUBLIN / Alfonso Zapico

Autant le dire d'emblée, les dessins ne m'ont pas emballés mais j'ai quand même lu le livre jusqu'à la fin, car c'était une bonne manière de me remémorer la vie de Joyce (que je connaissais déjà dans les grandes lignes). En fait, je ne me souvenais pas qu'il en avait autant bavé avant de réussir à publier Musique de chambre (et ses romans suivants aussi, d'ailleurs), et qu'enfant, il avait vécu assez chichement.
source : site vinetario.com
J'ai aimé le choix du noir/blanc pour le dessin mais je trouve qu'il a quelque chose de trop "rigolo", trop "ondulant", pas assez incisif voir "sérieux" pour une biographie. Mais certainement que l'auteur aurait une bonne raison pour expliciter son travail.

(éd. Futuropolis, traduit de l'espagnol par Charlotte Le Guen, 2013)


LA MAISON DE LA FAIM / Loka Kanarp & Carl-Michael Edenborg

Un étrange récit que celui de ces deux sœurs orphelines recueillies par un couple. Si la cadette Fredrike semble s'être assez bien acclimatée à sa nouvelle vie (c'est du moins ce que prétend sa nouvelle mère), l'aînée Elsa est clairement en rébellion. Alors, malgré l'interdiction, elle entraîne Fredrike vers une maison abandonnée dans la forêt. 
source : actubd.com
Et c'est là que le récit prend toute sa force. En quelques pages, l'ambiance installée par les dessins noir/blanc + tons de rose saumoné, aux lignes très épurées, devient assez terrifiante. Il n'y a personne et pourtant on sent comme une présence; celle de la maison uniquement ? Elsa tombe dans un trou et Fredrike ne pouvant l'aider, court vers sa nouvelle famille. Que va-t-il se passer ?

Court et nerveux. J'ai bien aimé même si j'aurais voulu en savoir plus sur les sœurs et leur passé. C'est dommage que le récit ne s'y attarde pas plus; je suis restée sur ma faim.

(éd. Actes Sud, traduit du suédois par Lena Grumbach, 2011)

Commentaires

Anonyme a dit…
J'ai failli noter la bio de James Joyce, mais tes restrictions m'arrêtent ! Il y a bien assez d'autres BD à lire ! ;-)
keisha a dit…
Le premier est à la bibli, j'hésitais (c'est copieux quand même...)
Lewerentz S a dit…
Anonyme : restrictions, c'est beaucoup dire; tout dépend si le style de dessins te plaît ou non ! ;-)

Keisha : oui, en effet, c'est assez long. Si tu aimes Joyce, pourquoi pas...?