L'heure écarlate - Ann Cleeves

"L'inspecteur acquiesça de nouveau, mais il avait déjà la tête ailleurs. Il lui fallait des preuves. Pas le temps de se perdre en longues conversations, de laisser la vérité émerger peu à peu au fils des jours. Cette méthode lui réussissait pourtant bien - il était beaucoup plus patient que la procureure. Non, cette fois, il faudrait provoquer les événements, précipiter la crise. Et il n'était pas sûr de pouvoir le faire sans mettre en danger la vie d'autres habitants de Whalsay." (p. 284-85)
source : bbc.co.uk
Iles Shetland, Ecosse. Mima Wilson, une vieille dame est retrouvée un soir dans son jardin par son petit-fils Sandy, policier et collègue de l'inspecteur Jimmy Perez. Elle est morte et les premiers indices laissent penser qu'il s'agit d'un malheureux accident de chasse provoqué par un autre de ses petits-fils, Ronald Causton. Le décès de Mima provoque une vive émotion dans la petite communauté et notamment auprès de Hattie James, une jeune archéologue qui dirige un chantier de fouilles sur la propriété de Mima et qui s'était liée à celle-ci. Peu après, c'est le cadavre de Hattie qui est retrouvé dans une tranchée du chantier de fouilles. Au vue de ses blessures, tout porte à croire qu'elle s'est suicidée, d'autant qu'elle fait une dépression quelques années plus tôt, et séjourné en clinique psychiatrique. Pourtant, Jimmy Perez n'est pas convaincu et va devoir faire preuve de patience pour découvrir l'assassin, aidé par Sandy.

C'est un bon roman policier mais il faut être patient - c'est la raison de mon choix de l'extrait ci-dessus. L'intrigue avance très lentement - un peu trop lentement à mon goût. C'est ma seconde lecture d'une enquête de Perez et je me souviens que la première m'avait laissé la même impression. C'est drôle, avant ces romans "shetlandais", j'avais lu un autre livre d'Ann Cleeves, sa série avec l'inspectrice Stanhope, et je n'avais pas du tout eu ce sentiment.

Et ici, en plus d'avoir une intrigue très lente, la résolution m'a aussi déçue. Par contre, j'aime bien les personnages, les descriptions des lieux.

Une lecture en demi-teinte. Disons que si je devais conseiller un roman policier à quelqu'un, celui-ci ne serait pas mon premier choix.

Et vous, aimez-vous Cleeves ?

(éd. Belfond, 2011)


Commentaires

Cecile a dit…
Jamais lu mais pourtant cela m'aurait tenté : cela se passe en Écosse. Je trouverai autre chose.
niki a dit…
j'avoue ne pas être très tentée, d'autant plus que ton ressenti est plutôt mitigé - ma pal te remercie
maggie a dit…
Je ne connais pas du tout et je n'ai pas envie de le lire à cause de ce que tu en dis. Je suis comme Niki, j'ai déjà beaucoup de livres en attente en plus !
Manu a dit…
J'ai un titre de cette romancière dans ma PAL mais je ne sais pas de quelle série :-/
Lewerentz S a dit…
Cécile: vous pouvez peut-être tenter Peter May. Niki, en tout cas, est très enthousiaste à son propos.

Niki & Maggie: attaquez vos PAL ! ;-)

Manu: je viendrai lire ton billet.
Céline a dit…
Bon, je passe... Je suis assez difficile en policier, soit je passe un moment super, soit j'ai m'impression de perdre mon temps...
Lewerentz S a dit…
Céline: en effet, je pense que tu peux trouver beaucoup mieux.
Lor rouge a dit…
La chose qui pourrait m'attirer c'est que ça se passe en Ecosse, mais je n'ai déjà pas très envie de lire un policier, alors en plus un qui ne t'a pas convaincu, non... ;0) Bises, bonne semaine