La curiosité est un péché mortel - Ann Granger

Lizzie Martin, une jeune femme orpheline qui vit à Londres avec sa tante, est engagée par le riche Mr Roche comme dame de compagnie pour sa nièce, Mrs Lucy Craven, qui vit à la campagne auprès de ses deux tantes. Le moral de Lucy est en berne. Elle vient de perdre son premier enfant quelques jours après la naissance et son mari, l'intriguant James Craven, a été envoyé par son oncle en Chine, soit disant pour apprendre les procédés de récolte du thé afin d'ensuite pouvoir reprendre les rênes de l'entreprise familiale. En réalité, Craven semble être un arriviste qui a profité de l'amour de Lucy pour l'épouser et ainsi devenir riche. Lucy, toutefois, n'a pas encore vingt-un ans et est donc toujours sous la tutelle de son oncle. Mais surtout, Lucy clame que son enfant n'est pas mort, qu'il lui a été subtilisé et que celui enterré est celui d'une autre femme. Son oncle, ses tantes, et le médecin qui l'a assisté pendant l'accouchement mette son "égarement" sur le compte de la douleur et de la fièvre puerpérale.
En même temps que Lizzie, le Dr Lefebre arrive à Shore House, la demeure campagnarde des Roche et Lucy est persuadé qu'il est là pour l'observer et l'emmener dans la clinique psychiatrique qu'il dirige. Quelques jours après son arrivée, Lizzie découvre Lucy dans le jardin, couverte de sang, auprès du corps d'un homme mort. La jeune femme a-t-elle perdu définitivement la raison ?
Heureusement, Scotland Yard, et donc l'inspecteur Ben Ross, l'ami de Lizzie, est dépêché sur place pour l'aider à découvrir la vérité.

Encore une auteur que je ne connaissais que de nom et que j'ai découvert avec plaisir, même si, sur les trente dernières pages, j'en aurais sabré les deux tiers (ces pages suivent la résolution de l'intrigue et auraient, à mon sens, gagné à être beaucoup plus condensées). Les personnages sont sympathiques, l'ambiance bien rendue, les lieux et paysages mettent l'eau à la bouche, les événements et les descriptions historiques sont intéressants. Une belle découverte et une auteur à relire !
photo : Christopher Hulme
Ann Granger (née en 1939) a étudié les langues modernes à l'université de Londres avant de travailler dans plusieurs ambassades britanniques. Ses premiers romans, publiés entre 1979-91 sous le pseudonyme d'Ann Hulme, étaient des romances historiques. Elle se tourne ensuite vers le roman policier à travers plusieurs séries et avec un grand succès.

Commentaires

niki a dit…
j'aime beaucoup toutes les séries écrites par ann granger - j'ai aussi bien aimé cette nouvelle série qui se situe au début du 20ème siècle - j'en ai encore un dans ma pal :)
Bonheur du Jour a dit…
Je ne connais pas du tout ! Mais je vais voir si ce livre est à la bibliothèque. Je me vois bien le lire, un soir, tranquille....
Bonne journée !
Manu a dit…
Grâce à Niki, j'en ai un titre dans ma PAL ;-) A sortir bientôt !