A Christmas homecoming - Anne Perry

l'ancien cimetière des marins de Whitby - source : site routard.com

Une lecture de saison envoyée par Niki que je remercie.

1897, quelques jours avant Noël. Caroline Fielding se rend avec son mari Joshua, célèbre acteur et metteur en scène, dans une grande maison près de Whitby, dans le Yorkshire. Avec sa compagnie théâtrale, ils ont accepté d'y monter et jouer une adaptation de Dracula de Bram Stoker (roman qui vient de paraître) en contrepartie du financement de leur prochaine saison par le maître des lieux, Mr Netheridge. Mais l'adaptation est loin d'être convaincante, car elle a été écrite par Alice, la fille unique de la maison, fiancée à Mr Paterson, mais qui semble plutôt vouloir voler de ses propres ailes et faire son chemin dans le monde du théâtre. Un grand travail de correction s'annonce donc. 

Un soir, Mr Ballin, un étranger qui prétend avoir eu un accident, arrive au manoir et demande le logis, car la neige tombe sans discontinuer et rend tout voyage impossible. Personne ne connaît cet homme imposant, assez mystérieux voire vaguement inquiétant, mais qui semble très au courant du roman de Stoker et... des vampires. Si les acteurs (sauf Joshua) semblent plutôt agacés des conseils qu'il se permet de donner pendant les répétitions, Alice, elle, est fascinée par l'homme qui l'encourage dans son travail - au grand dam de Mr Paterson.

Alors que les choses avancent finalement bien et que la représentation s'annonce réussie, Mr Ballin est assassiné. Caroline, qui découvre son corps dans un couloir, mène l'enquête. Seul problème : le corps a disparu !

Une enquête sympathique. Dommage que le crime ne survienne pas plus tôt dans le récit (dans le dernier tiers seulement) mais le côté "cosy, il neige, on est bloqué dans une grande demeure à Noël, et l'ombre de Stoker plane sur les lieux" est sympathique et a largement suffit à mon plaisir.

J'ai lu plusieurs "Christmas novels" de Perry, sa série "Reavley" et un "Monk" que j'ai tous beaucoup aimé. Par contre, je n'ai jamais essayé sa série "Pitt". Mais maintenant, je n'ai plus d'excuse car Caroline Fielding est la mère de Charlotte Pitt. Ceux qui connaissent apprécieront sûrement ;-)

(éd. Headline Publishing Group, 2011)

Commentaires

keisha a dit…
J'ai essayé les deux séries polar de Anne Perry, et puis un peu délaissé...
Bonnes fêtes à toi!
Manu a dit…
Niki m'a aussi donné envie de découvrir les contes de noël d'Anne Perry. Mais en français ;-)
niki a dit…
contente que cela t'ait plu -
j'ai égalemeny délaissé les séries Pitt et MOnk depuis quelque temps, malgré leurs présences dans ma pal, car je trouve qu'anne perry allonge trop la sauce de ces romans
maggie a dit…
La série Pitt est bien mieux que cet opus de noel ! On ne s'ennuie pas avec Charlotte ! DOUCES FËTE DE NOEL à toi aussi !
Lewerentz S a dit…
Maggie: c'est noté, merci !