Dolly - Susan Hill

source : blog Friday night boys

Edward, huit ans, orphelin, timide, est envoyé passer ses vacances d'été chez sa tante Kestrel qui habite une grande maison de la campagne anglaise. Afin qu'il ne se sente pas seul, Kestrel invite aussi Leonora, la cousine d'Edward, une enfant gâtée et égoïste. On devine que Leonora grandit dans un internat en Suisse, sa mère étant beaucoup plus intéressée par ses amants que sa fille. A chaque retrouvailles, Leonora espère recevoir la poupée de ses rêves, une princesse indienne richement parée. Cet été-là, Leonora doit fêter son neuvième anniversaire et sa tante Kestrel décide de lui offrir une poupée. Mais lorsque Leonora la découvre, elle lui fracasse la tête en porcelaine contre le manteau de la cheminée et pousse un cri de rage - la poupée ne correspondant pas à celle qu'elle attend. Edward récupère la poupée et la garde dans sa chambre pour la nuit. C'est alors qu'il entend des pleurs et pensant qu'il s'agit de Leonora, il se dirige vers la chambre de sa cousine. Mais celle-ci dort profondément. Il retourne dans sa chambre, ré-entend les pleurs qui semblent provenir de la boite contenant la poupée. Après plusieurs nuits comme celle-ci, Edward, passablement perturbé décide d'aller, à l'aube, enterrer la poupée au cimetière du village.
Des années plus tard, à la mort de leur tante, Edward et Leonora se retrouve pour la lecture du testament : Kestrel lègue toutes ses possession à Edward, à l'exception d'une chose...

Une bonne histoire de "fantômes" qui illustre les conséquences que peuvent avoir certains de nos actes - tout dépend bien sûr si on voit des causes à effets partout, bien sûr ;-)
Les décors et atmosphères sont bien plantés, on a envie de lire la suite, les personnages sont intéressants. J'étais quand même un poil déçue par la fin mais je recommande quand même grandement. A ce jour, The small hand reste quand même ma ghost story préférée de l'auteur.

Le niveau d'anglais est facile alors ne vous priver pas de la v.o. !

(éd. Profile Books, 2013)

Commentaires

niki a dit…
j'ai "the small hand" dans ma pal - j'aime bien l'écriture fantastique de susan hill - as-tu lu "the man in the picture" ? impressionnant aussi :)
Lewerentz S a dit…
Niki: non, je n'ai pas lu "The man..." mais j'en ai lu du plutôt bien sur les blogs anglophones.
maggie a dit…
Il faudra que je tente une histoire de fantôme de S. Hill car je n'avais pas aimé ses polars mais ses romans fantastiques ont l'air beauocup mieux...
Lewerentz S a dit…
Maggie: oui, tentes, car moi non plus, je n'aime pas ses polars (enfin le seul que j'ai lu).
niki a dit…
je confirme à propos des polars de susan hill - le premier était bien, mais cela se gâte rapidement, les problèmes personnels de la famille de l'inspecteur simon serrailler prenant presque toute la place