Eux sur la photo - Hélène Gestern

C'est bien simple : j'ai adoré !  
Le soir, en rentrant chez moi, je me réjouissais de poursuivre ma lecture; c'est dire !

A partir d'une photo, Hélène cherche des informations sur sa mère décédée alors qu'elle n'avait que trois ans. Son père et sa nouvelle épouse n'ont jamais voulu lui en parler et elle veut comprendre le pourquoi de ce silence. Elle publie la photo dans un journal et entre ainsi en contact avec Stéphane qui a reconnu son père. Comment leurs deux parents se sont-ils connus ? Quels étaient leurs liens ? Dans quelles circonstances la mère d'Hélène est-elle morte ? Stéphane pourra-t-il en apprendre plus à Hélène ? 


Voilà le synopsis de ce magnifique roman épistolaire. Dès les premières pages, j'ai été séduite par le charme "correspondance désuète" des premières lettres, puis par l'évolution du style, au fur et à mesure que les deux protagonistes apprennent à se connaître et découvrent peu à peu les éléments du puzzle, qui sont une partie de leurs enfances respectives et dont ils comprennent enfin certains aspects.

L'écriture est magnifique, émouvante, sensible, délicate, simple, fluide. Les thèmes abordés (la famille, les secrets, nos origines, leur poids sur nos vies) le sont subtilement. Vraiment très beau !

J'ai moins aimé les (courts) chapitres en prose (descriptions de photos) et le journal d'un des personnages à la fin, mais c'est un bémol bien faible par rapport à mon plaisir à la lecture ce ce roman.


Hélène Gestern vit et travaille à Nancy. Il s'agit de son premier roman; il a reçu plusieurs prix.

(éd. Arléa, 2011)
(photo : site de l'auteur)
(photo auteur : site web nanook-world.com)

Commentaires

Lucie a dit…
Je note!
Déjà, le genre épistolaire me plait, alors là, avec ton enthousiasme...
Cecile a dit…
Je voulais le lire depuis Le masque et la plume mais alors là, prochain passage en librairie je l'achète.
lewerentz a dit…
Lucie et Cécile : j'espère que vous ne serez pas déçues, mais j'en doute ;-) Bonne lecture
lewerentz a dit…
Maggie: je me réjouis de lire ton billet. J'avais lu "Maurice" en français mail il y a très longtemps et je ne me souviens plus ce que j'avais pensé du style; seulement que j'avais aimé le livre.
Nanou a dit…
Je viens de le lire et j'ai beaucoup aimé, moi aussi. C'est un petit bijou, ce livre !
L'or des chambres.over-blog.com a dit…
J'ai beaucoup, beaucoup aimé moi aussi... Emouvant, bien écrit, et très facile à lire parce qu'épistolaire... Bref une vraie réussite à mon sens !! Bel été Lewenrentz