Désaccords imparfaits - Jonathan Coe

J'étais toute surprise, mais ravie (!) de voir ce petit recueil de 100 pages de Jonathan Coe en librairie. Surprise, car en général, ses livres sont des pavés, et ravie, car j'ai adoré La maison du sommeil, Testament à l'anglaise et Le cercle fermé.

Ici, il y a trois nouvelles et un texte dans lequel Coe explique sa passion, pour ne pas dire son obsession, pour La vie privée de Sherlock Holmes, film de Billy Wilder.

"Ivy et ses bêtises" est le texte le plus proche des ambiances habituelles de Jonathan Coe, un texte qui parle de souvenirs d'enfants.

"Version originale" est un récit tout en sensualité, assez troublant.

Seul "9e et 13e" ne m'a pas convaincue.

En conclusion, je dirais que malgré la brièveté des textes, on est vite embarqué dans les histoires et que ce recueil vaut donc la peine d'être lu.


 Jonathan Coe est né en 1961 et a étudié la littérature anglaise à Cambridge. Son premier roman est paru en 1987; huit autres suivront, ainsi que deux essais sur le cinéma.

(éd. Gallimard, 2012)
(photo auteur : site web The Guardian)

Commentaires

claudialucia a dit…
Un auteur dont je n'ai lu qu'un livre, "Le testament anglais", que j'avais bien aimé.
maggie a dit…
Je ne l'ai pas acheté mais après avoir lu ton billet je pense que je e prendrai la prochaine fois : j'ai abandonné la maison du sommeil et je n'avais pas aimé la femme de hasard mais comme claudia, j'avais beaucoup aimé le testament anglais ! J'adore !
Mango a dit…
J'aime beaucoup cet auteur et son dernier livre:"La vie très privée de Mr Sim" m'a enchantée.
lewerentz a dit…
Claudia: "le testament..." est génial !

Maggie: "la maison..." est le premier que j'ai lu et adoré ! "la femme..." ne me tente pas et je n'ai pas accroché à "la pluie..."

Mango: je viens d'acheter "la vie..." et à ce que tu en dis, je me réjouis de le lire