La traversée de l'été - Truman Capote

-->
Enchantée et ravie ! Voilà mon sentiment après avoir refermé ce court roman. Il y a quelques années, j’avais lu une édition de la correspondance de Truman Capote et j’avais adoré son style (j’aimerais bien écrire ainsi à mes amis). Je m’étais bien sûr promis de lire ses textes littéraire mais, vous savez comment c’est, on a toujours pleins de nouveaux titres qui nous passent sous les yeux… Bref, ce n’est que la semaine passée que j’ai emprunté ce roman écrit par Capote à dix-neuf ans mais qui n’a été retrouvé qu’en 2004.

Grady McNeil a dix-sept ans et sa famille fait partie de la classe aisée new-yorkaise. Très indépendante d’esprit, elle ne s’intéresse ni aux mondanités, ni aux convenances sociales. Ses parents partent en croisière en Europe mais elle préfère rester seule en ville pour "traverser l’été". En fait, elle est amoureuse de Clyde, un gardien de parking. Grady veut vivre de manière libre et indépendante et pense déjà être une adulte, alors qu’elle est encore parfois puérile. Elle voudrait que Clyde lui fasse de grandes démonstrations de son amour, alors qu’il l’aime "de façon détachée" ; il est assez secret et parle peu de lui ou de sa famille.


Le style est vif, parfois acide, entraînant, rythmé ; c’est un vrai plaisir ! Je n’ai pas aimé la fin et j’ai lu sur le net que ce texte n’égale pas les écrits plus tardifs de l’auteur, mais il me semble que ce récit est toutefois plus que recommandable !


Truman Capote (1924-84) est un auteur américain dont les premières nouvelles sont publiées alors qu'il est encore adolescent. Son premier roman, Les domaines hantés (1948) remporte un grand succès mais c'est Petit déjeuner chez Tiffany (1958) qui le fait définitivement connaître. Il se passionnera durant plusieurs années pour une histoire de meurtre sordide dans le Kansas et dont il couvrira les rebondissements pour le New Yorker, avant d'en tirer son roman De sang froid (1966). Les années suivantes seront plus sombres car il doit faire face à des problèmes d'alcoolisme jusqu'à sa mort.

(éd. Grasset, 2006)
(photo couverture édition anglophone : wikipedia)
(photo auteur de Robert Mapplethorpe, 1981, trouvée sur le site des National Galleries of Scotland)

Commentaires

maggie a dit…
Tu n'es pas la seule à vouloir écrire comme T. capote ! Comme j'aimerai aussi avoir son style ! J'avais beaucoup aimé la traversée de l'été... mais pas déjeuner chez Tiffany bien que soit son roman le plus célèbre... Je connais surtout ses nouvelles et il me tarde de découvrir de sang-froid qui traine dans ma PAL depuis des lustres... Le film qui s'intitule truman capote et qui raconte justement l'écriture de De sang-froid m'a semblé très intéressant...
Wictoria a dit…
j'aime bcp le style de Capote, j'ignorais qu'il y avait ces correspondances à lire est-ce sous le titre "Un plaisir trop bref" ? (je viens de regarder ce qui se faisait sur amazon et n'ai pas trouvé grand chose...)
lewerentz a dit…
Maggie: j'entends beaucoup parler en bien de "De sang froid" mais ce roman ce m'attire pas trop, ni "Petit déjeuner...". Il faudrait que je lise ses nouvelles.

Wictoria: oui, il s'agit bien de "Un plaisir trop bref" - un pur régal !
J'ai vu le film de Bennett Miller dont Truman Capote est le personnage principal avec Lee Harper, son amie. Il va enquêter sur les meurtres qui lui inspireront "de sang froid" Un drôle de bonhomme!
lewerentz a dit…
Claudia: je n'ai pas vu le film mais j'en ai entendu du bien.
Mango a dit…
Comme j'ai aimé aussi ce roman: "La traversée de l'été"!J'aime beaucoup Truman Capote dont je viens de lire son recueil de souvenirs :"Les chiens aboient". Comme toi, j'admire son écriture.