Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine - Anthologie composée par Paul Auster


Paul Auster est un grand écrivain américain, engagé et généreux. Agé aujourd’hui de 64 ans, c’est un écrivain très prolixe qui a été honoré à maintes reprises pour son œuvre. Les prix Médicis et Prince des Asturies lui ont été notamment été décernés. Fou des livres, c’est à treize ans déjà qu’il décide qu’il sera écrivain. Il écrit des choses profondes sur des sujets simples, c’est ce que j’aime chez lui.

En 1981, il a épousé Siri Hustedt, également écrivaine. Il est intéressant de relever que c’est elle qui lui a suggéré le NATIONAL STORY PROJECT.


"Un livre, c'est le seul lieu au monde où deux étrangers peuvent se rencontrer de façon intime."
Citation de Paul Auster en 2002

En mai 1999, Paul Auster est sollicité par un présentateur radio qui lui propose de collaborer hebdomadairement à l’antenne. Il s’agirait de lire une histoire de son cru. Il n’accepta pas la proposition sous cette forme-là et proposa, à l’instigation de Siri Hustedt, de solliciter les auditeurs pour qu’ils écrivent eux-mêmes une histoire. Il devait s’agir « d’histoires vraies aux allures de fiction ». Paul Auster s’engageait à prendre connaissance de chaque manuscrit reçu, à lire les meilleurs à l’antenne. Il dit aux auditeurs qu’avec eux il comptait constituer des « archives véridiques, un musée de la réalité américaine ». Voilà comment a été lancé le NATIONAL STORY PROJECT.

Lire tous ces manuscrits, un travail de titan, s’est avéré très gratifiant pour Paul Auster. Dans sa préface, je le cite, il dit :

« … Un si grand nombre d’émotions à affronter, un si grand nombre d’inconnus installés dans mon living, des voix si nombreuses me parvenant de tant de directions différentes … Ces soirs-là, en l’espace de deux ou trois heures, j’ai eu l’impression que la population entière de l’Amérique était entrée dans ma maison. Je n’entendais pas l’Amérique chanter. Je l’entendais raconter des histoires. … Gaffes burlesques, coïncidences déchirantes, frôlements avec la mort, rencontres miraculeuses, incroyables ironies, prémonitions, chagrins, douleurs, rêves – tels sont les sujets sur lesquels les participants ont choisi d’écrire …

Devant le nombre incroyables de manuscrits soumis, plus de quatre mille, Paul Auster a senti qu’un livre allait être nécessaire pour justifier le PROJECT. C’est ainsi qu’est née cette anthologie qui comporte cent septante-deux textes, choisis comme représentatifs du projet dans son ensemble. Paul Auster les a classés par chapitre, dix chapitres au total, d’animaux à méditations, en passant par objets, amour, famille notamment.

Les textes sont précédés d’une captivante préface de Paul Auster, expliquant la genèse du projet.

Je suis totalement fascinée par ce livre. Il donne l’impression d’entrer dans l’intimité des familles, et de nombreuses histoires nous rappellent des choses que nous avons vécues ou que nos parents ou nos amis ont vécu.

Il est aussi parfait en ce sens qu’on peut lire dix pages, vingt pages ou cinquante pages, abandonner le livre pour deux mois, y relire juste une ou deux histoires un soir par hasard et le mettre de côté jusqu’à la prochaine fois.

Mais attention, les histoires sont si fascinantes qu’on se trouve rapidement pris au jeu et que finalement on se retrouve avoir lu toutes les chroniques et ressenti tout aussitôt l'envie d’en relire certaines, de « picorer avec délice » parmi les histoires, comme dit Lewerentz dans sa dédicace.

C’est ce que je fais en ce moment avec passion et dans les prochains jours, je me ferai plaisir en publiant une ou l’autre des histoires qui m’ont interpellée et je suis sûre que mon plaisir sera partagé par ceux qui me liront.

Courez acheter ce livre et mettez-le sur votre pile à lire même si celle-ci va déjà jusqu’au plafond ! Il en vaut vraiment la peine !
Photo site Mathieu Bourgeois

Commentaires

lewerentz a dit…
Joli billet ! Ce livre est en effet une vraie merveille et c'est une honte que je ne le possède pas dans ma bibliothèque.
Manu a dit…
Tiens, moi qui adore Paul Auster, j'ignorais tout de la genèse de ce livre. Merci.
maggie a dit…
Je ne vais pas courir pour l'acheter mais il m'intéresse vraiment ! J'ai plusieurs Paul Auster dans ma PAL : ca fait longtemps que je n'en ai pas lu... Il faut que les ressorte !